Jour 9 : Croatie

Le parc national des lacs de Plitvice (Lika-Senj), classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979

Situation géographique

Carte de l’Europe

En bref

Drapeau de la Croatie

Ahhh la Croatie, le petit croissant de l’Europe. La mesquinerie de sa géographie est pure beauté : l’aile ouest du pays enlève tout accès correct à la mer à notre chère Bosnie-Herzégovine, mais elle me fait bien marrer en tout cas, et c’est quand même plus important qu’un accès maritime crucial au développement touristique et économique d’un petit État de la mer Adriatique.

La Croatie, c’est aussi 4 millions d’habitants, un IDH élevé et Zagreb pour capitale. On y paie en kuna depuis 1994 et on y parle le croate. Et puis, on y mange bien, puisque la cuisine du pays fait partie du régime méditerranéen, qui permettrait de vivre plus longtemps et en meilleur santé, et qui a été classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2010.

Depuis 2015, il a pour présidente Kolinda Grabar-Kitarović. J’étais plutôt enthousiaste à l’idée de voir une femme pour la première fois à la tête de la Croatie, mais à première vue elle a des positions plutôt conservatrices, ce que je trouve moins sympathique. Mais bon, Wikipédia m’indique que « sur le plan sociétal, elle tempère les positions de son parti, traditionnellement réticent envers l’homosexualité et l’avortement », alors ça va pour cette fois.

À voir

Le théâtre national croate (à Zagreb), qui a accueilli les grands artistes croates comme des célébrités internationales (Franz Liszt, Sarah Bernhardt, Laurence Olivier, Gérard Philippe, Peter Brook…)
Le musée Mirmara (à Zagreb), qui pourrait abriter « la plus grande collection de faux au monde » d’après un historien de l’art croate (ce qui a l’air plutôt fun)
Toute la vieille ville de Dubrovnik, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1979. Attention, là on est sur du très très beau, entre ses remparts médiévaux, sa cathédrale baroque et ses palais de la Renaissance, ça a juste l’air magnifique de toutes parts…
L’amphithéâtre de Pula, construit sous le règne de l’empereur Auguste, qui accueille aujourd’hui des pièces de théâtre, un festival du film et des concerts (Elton John, Sting…)
Le palais de Dioclétien, situé dans le noyau historique de la ville de Split, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. C’est l’un des bâtiments de l’Antiquité tardive (IIIe siècle-VIIIe siècle de notre ère) les mieux conservés.
La cathédrale Saint-Jacques (à Šibenik), un bel édifice gothique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000

Recettes à tester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *